Je vous le jure, c’est la dernière! Quatre enfants en quatre ans, oui oui, j’ai fait ça moi. Édith est due pour le 7 mai et Raphaëlle aura 4 ans le 10 mai. Je suis folle, je l’avoue, mais juste à penser que c’est la dernière, j’ai toujours un petit moment d’angoisse. C’est vraiment terminé? Plus jamais de gros « bedon » et plus jamais de mini bébé?!

Cinq enfants, faut être malade!…Mais en même temps, un de plus ou de moins, ça change quoi rendu là? Mon conjoint est très convaincu que c’est la dernière et nous n’avons plus aucune chambre, à moins que j’en fasse une à la « Harry Potter style », ce qui serait mal vue d’après moi.

 

Alors, c’est vrai! C’est la dernière!

 

J’essaie de vivre ma grossesse à fond, malgré que je ne suis pas celle qui adore être enceinte. Je me sens parfois prise dans mon corps qui ne veut pas faire tout ce que je lui dicte. Je veux prendre une marche, mais ça l’air que ma symphyse pubienne m’a abandonnée, malgré mes exercices et mon yoga de tous les jours. Je ne vous parlerai pas non plus de mon estomac si j’ose oublier mes Diclectins le soir…Et la fatigue…J’aimerai bien lui donner son quatre pourcent! Voyons ça positif, c’est la dernière!

Édith bouge sans arrêt, parfois ça fait mal et ça m’empêche de dormir, mais c’est un si beau moment que j’en oublie les désagréments. J’ai un petit être humain qui grandit en moi, elle est au chaud et en sécurité, c’est l’important. On se demande toujours à qui elle va ressembler et quel sera son caractère. On s’invente déjà des futures bêtises qu’elle fera avec ses sœurs! J’ai si hâte qu’elle sorte de là pour apprendre à la connaître, mais en même temps, c’est la dernière fois que je sentirai un bébé bouger dans mon ventre et c’est aussi la dernière fois que je donnerai naissance.

J’ai de la peine parfois de penser que c’est la dernière et je ne sais pas vraiment pourquoi! Est-ce vraiment un deuil ? On ne peut pas dire un deuil de maternité, car on restera une mère toute notre vie, mais bien un deuil de grossesse? 

Et ce n’est pas fini! Mon dernier bébé allaité, les derniers premiers pas, premiers sourires et premiers rires, les dernières premières dents…Bof, on peut se passer des dents 😉 J’ai peur de manquer quelque chose ou de passer à côté d’un évènement. Ce sont des moments uniques à chaque enfant et vécu différemment pour chacun. Malgré tout, c’est fini pour moi après ça! Il me reste qu’à les regarder grandir et à paniquer à chaque année à quel point le temps passe vite.

Inscrivez-vous à l'infolettre!

Soyez les premiers informés des nouveautés, des promotions exclusives et bien plus!

Nous avons bien reçu votre demande. Veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien dans le courriel que nous venons de vous envoyer!

%d blogueurs aiment cette page :