Qui l’eut cru! Lelou, qui fait des vidéos à la tonne sur Instagram, qui anime des rencontres lactées et qui rencontre tous pleins de gens durant des salons d’artisans est ANTISOCIALE!

Je vous arrête tout de suite, il y a une erreur dans la dernière phrase. Introverti n’est pas du tout un être antisociale. Laissez-moi vous raconter ce qui se passe dans ma petite tête…

 

À première vue, je suis en accord avec vous, j’ai un air de bœuf, je suis souvent à l’écart, je vous demande souvent de répéter et je parle très peu. Pourtant, j’adore rencontrer du monde, mais lorsque je me retrouve entourée de gens qui parlent, ça me draine complètement toute mon énergie.

 

Pour moi, faire un vidéo en direct sur les internets durant 3 heures est moins épuisant qu’une conversation au téléphone.

 

Ah oui, ce fameux téléphone… N’essayez pas de m’appeler, je ne répondrai juste pas! De un, parce que j’ai quatre enfants qui crient partout dans la maison et de deux, parce que ça me déstabilise. Pourquoi, j’en n’ai aucune idée, mais ça me stresse. Je vais préférer attendre et rappeler quand la maison sera calme ou quand je pourrai parler sans aucune distraction. Qu’est-ce qu’une distraction pour moi? Le simple fait de voir mon travail éparpillé sur la table, ma vaisselle pas faite, les jouets pas ramassés etc. Tout ceci me fait perdre la conversation. En plus de vous écouter parler, je me parle en même temps : « voyons, t’as pas encore fait le ménage!? ». « Il te reste vingt commandes, qu’est-ce que tu fais au téléphone? ». « Ton plancher est sale, laves la tache de beurre d’arachide immédiatement! ». Bref, NE M’APPELEZ PAS « CHU » FOLLE!

 

J’ai également la maladie de vouloir plaire à tout le monde que ce soit via mon entreprise ou dans ma vie privée. Je suis incapable de mentir, mais je ne veux blesser personne, alors je pèse tous les mots que je veux dire. Au lieu de tourner ma langue sept fois et bien, je la tourne cinquante fois. Durant une conversation, mon cerveau bouille sans arrêt, c’est pourquoi je préfère vous écouter que de vous réconforter avec des mots. J’ai l’impression de ne jamais avoir les bons mots et de ne pas être à la hauteur, car je sais très bien que je ne suis pas à votre place. Et même si j’étais à votre place, je ne suis pas « vous », mais bien « moi ». Alors, je ne réagirais probablement pas de la même façon dans certaine situation et c’est bien ainsi! Nous sommes tous différents et c’est pourquoi la vie est si bien faite. #acceptationdesoi #acceptationdesautres

 

Je vais préférer aller chez une amie sans vraiment avoir le besoin qu’on se parle, mais seulement d’avoir une présence près de moi. Ce n’est pas que je n’aime pas parler, c’est que je trouve souvent les conversations « inutiles » et je ne sais juste pas quoi dire. Posez-moi des questions sur un sujet que j’adore et je pourrai vous en parler des heures, mais si vous me demander ce que j’ai fait cette semaine… Je ne serais pas quoi vous répondre, car je ne m’en rappel déjà plus… #fucklespotins

 

Avec quatre enfants, je peux vous dire que l’introverti en moi à du prendre le bord. Je donne beaucoup de mon énergie à mes enfants, alors quand vient le temps de sortir, je suis déjà épuisée. C’est un peu le pourquoi je fuis TOUT LE MONDE quand je dois faire l’épicerie. Le simple fait de devoir répondre « merci » à quelqu’un qui me dit que j’ai de beaux enfants, m’épuise. J’en suis pourtant si heureuse et je ne ressens aucune haine envers personne. Après, je regrette mon geste ou mes pauvres mots. Je me dis: « j’aurais dont du lui dire… ». Il y a des périodes plus intenses que d’autres et parfois, j’ai l’impression que j’aurais besoin d’une semaine à être seule dans ma bulle pour me recharger. Quand je sens que je suis plus anxieuse (#unautrefoutuproblème) et moins patiente, je le sais que j’ai besoin de temps pour moi. Si je ne m’écoute pas, je voudrais rester en boule et pleurer sans arrêt, mais avec des enfants, je sais que je ne peux pas me le permettre, alors je refoule mes émotions.

 

#faitespasça

 

Après cinq années entourées de petites minis-moi, j’ai appris à reconnaitre mes limites. Les bains, seule avec mon moi-même, un bon livre ou une émission m’ont grandement aidés. « Gamer » avec les écouteurs sur la tête m’aide aussi.

 

#égoïste
#Gamercestlediable

 

 

Je ressens le besoin d’être seule, c’est plus fort que moi. C’est comme une boule au cœur avec le sentiment de vouloir exploser en larmes, mais j’en suis INCAPABLE. Le matin, je me lève et mes filles sont là toute la journée avec moi, elles me suivent partout même jusqu’au toilette, je les adore et je ne changerais pas cette vie pour tout au monde. Quand elles se couchent, mon conjoint est là. Je l’adore, mais encore là je ne suis pas SEULE. Je veux ma bulle et une GROSSE bulle. Je veux vider mon cerveau de toutes les informations qui s’emmagasine. Alors, le fait d’être seule dans mes pensées à travers un autre univers comme un livre ou un jeu vidéo, me fait vraiment lâcher prise. Je dirais que ça arrive une fois aux deux mois. Je me prends trente à soixante minutes le soir, pendant deux ou trois jours et ça va mieux. Vue de l’extérieur, ça peut paraitre égoïste et j’ai également eu de la difficulté à accepter ces gestes. Je me sentais mal à chaque fois que je barrais la porte pour prendre un bain seule. Je me sentais mal à chaque fois que je demandais à mon conjoint si je pouvais « gamer » une heure ce soir là au lieu d’écouter une émission avec lui. Aujourd’hui, je n’ai même pas besoin d’en parler. Mon conjoint me voit et le ressent quand je ne me sens pas bien. Il me sert dans ses bras et je ne lui demande plus si « j’ai le droit » de prendre un bain ou de « gamer ». On s’en ai jamais parlé parce qu’on n’en a pas besoin… On se comprend tout simplement.

 

 

J’espère vous avoir éclairé sur le sujet et encore là, chaque personne est différente! Ce n’est pas tous les introvertis qui sont gênés ou anxieux. Nous n’avons pas tous les mêmes manières pour se « recharger ». Je suis une personne qui adore rencontrer des gens malgré cela et mes enfants, je les veux toujours et autant collés sur moi. Même si je vous réponds vite ou d’une manière étrange, c’est aucunement de la méchanceté, dites-vous que je suis seulement rendue à mon trente-huitième tour de langue 😉

 

Inscrivez-vous à l'infolettre!

Soyez les premiers informés des nouveautés, des promotions exclusives et bien plus!

Nous avons bien reçu votre demande. Veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien dans le courriel que nous venons de vous envoyer!

%d blogueurs aiment cette page :