On ne peut pas se le cacher, les amis/fréquentations changent lorsqu’on a des enfants. Le premier, c’est le centre d’attraction, tout le monde veut le voir et lui acheter le dernier ensemble à la mode, donc ta vie sociale est encore existante. Le deuxième, tu es un peu plus fatiguée, tu sors moins et tes amis ont déjà vu « un bébé ». Le troisième, si tu sors, c’est pour faire l’épicerie et tu espères que personne te reconnaisse, car tu es cernée jusqu’au nombril et tes cheveux… On n’en parle pas. Rendu au quatrième, la phrase que je répète sans cesse:

 

« criche chu bin che nous ».

 

Avec le recule, je me dis que c’est un peu de ma faute avec un mélange du destin. Mes petites bibites prennent de plus en plus de place dans ma vie, ma famille est devenue mon point central et c’est moi qui a choisi d’avoir autant d’enfant. Ça apporte un bon côté, ton cercle d’ami diminue, mais les meilleurs restent. Avec une petite touche d’humour, j’ai classé mes amis dans des catégories! En passant, il n’y a rien de scientifique la dedans.

 

La même longueur d’onde

Elle a des enfants, tout comme moi et on n’a pas besoin de se le dire, on se comprend. Elle arrive à 9:00 le matin avec le café et le spaghetti pour le diner. Elle range ça dans le frigo, comme si c’était chez eux, se tire une chaise et on jase! Je devrais plutôt dire, on chiale! Mon dieu que ça fait du bien, tout d’un coup, je ne me sens plus seule au monde. On se rend compte qu’on a sensiblement les mêmes problèmes et je crois que ça nous réconforte. On ne se voit pas souvent, mais je crois que notre rencontre est meilleure qu’une thérapie.

 

L’amie en voie d’extinction

Elle a des enfants, ou pas, mais elle sait comment tu te sens. Elle li tout sur ton visage ou elle fait de la télépathie et n’a jamais voulu t’en parler. Je ne me sens jamais mal de lui demander de m’aider, car elle le fait par elle même de toute façon! Elle t’accompagne à la clinique avec les enfants, elle fait ta vaisselle pendant que tu dors, elle t’aide pour la fête de tes enfants, elle t’accueille chez elle sans juger tes vieux jogging et ton chandail qui sent le lait, bref c’est une amie précieuse et très rare.

 

Mes autres enfants

Mes autres enfants, ce sont les gars que j’ai appris à connaitre au fil de ma relation avec mon chum. Ses amis à lui, mais les meilleurs qui puissent exister. Quand on a besoin d’eux, ils sont là! Souvent présent la fin de semaine, ils viennent faire de la « mechanical romance » comme ils disent avec une bonne bière et un bon steak sur le BBQ. Le plus merveilleux c’est qu’on mange six ou sept à la table et on se sent en famille. Ils débarquent le matin pour prendre un café ou arrivent le soir pour une bonne poutine. Bref, ils savent que c’est plus compliquer pour nous de se déplacer à six, alors ils viennent nous voir.

 

Anecdote très importante: ils sont venus nous rendre visite aux quatre accouchements et ce, durant toute la journée…MERCI. Grâce à vous, le séjour d’une grosse journée a tellement passée plus vite! Ne vous inquiétez pas, j’avais une chambre privée 😉

 

Bref, vous êtes les meilleurs! Sans le savoir, vous m’apportez beaucoup d’énergie positive. J’espère pouvoir, un jour, vous rendre tout ce bonheur et vous faire remonter la pente dans les périodes les plus sombres.

 

 

 

Inscrivez-vous à l'infolettre!

Soyez les premiers informés des nouveautés, des promotions exclusives et bien plus!

Nous avons bien reçu votre demande. Veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien dans le courriel que nous venons de vous envoyer!