Je connais ça moi les bébés, c’est ma quatrième! Je me suis fait vomir et chier dessus en masse! Des pleurs, j’en ai entendu jusqu’aux petites heures du matin. Des bobos, des crises, des chicanes, plus rien ne me fait peur… Jusqu’au jour où tu es arrivée Édith.

 

Ce sont des coliques, c’est normal

 

C’est ce que je me suis dit pendant 2 mois. C’est durant la sixième et huitième semaines que le pique des coliques apparaît. Je peux te jurer que je les comptais les satanées semaines et même les jours! Tu étais rendue à huit semaines et rien ne changeait, tu hurlais autant, te tortillais, tu faisais des pets énormes et des cacas « eau ». J’avais décidé de couper les produits laitiers même si j’étais certaine que ce n’était pas ça, car il faut plus de symptômes comme du sang dans les selles, des vomissements, une perte de poids…

Magie! Après trois semaines, tu souriais et tu avais diminué énormément tes crises! Le pique des coliques est passé? Tu étais seulement un bébé plus « difficile » que les autres? À tes trois mois pile, j’ai succombé au gâteau Philadelphia, au pouding chômeur AVEC du lait et à des chips qui contenaient EUX AUSSI du lait (oui, vous avez bien lu, des chips). C’étaient juste des coliques!

 

Deux jours

 

Oui, deux jours. En SEULEMENT deux jours, je t’ai brisée à nouveau! Les hurlements que tu poussais m’arrachaient le cœur. Il n’y avait rien à faire pour faire passer tes crises. Quand tu étais dans les bras de papa qui marchait et toi, en position assise, ça fonctionnait, et parfois non. Combien de fois je t’ai couché à côté de moi dans le lit, en te regardant crier de douleur et en versant des larmes, car je NE SAVAIS PLUS QUOI FAIRE. Tous les conseils que les gens m’ont donnés, je les ai essayés et non, rien ne fonctionnait! Et c’est toujours à ce moment là que tu rencontre du monde et qu’ils te disent tous à quel point tu es tranquille et que je ne dois  jamais t’entendre pleurer… Je voulais leur arracher la tête. Sinon, ils veulent trouver le problème même s’ils ont passé seulement dix minutes avec toi, car c’est définitivement écrit dans mon front « pire mère épaisse 2017 » et non « épuisée en chien, besoin d’une tape dans le dos ».

 

« T’es sûre que tu as assez de lait? »
Oui, c’est justement sa nouvelle crème anti-ride, gratuite et appliqué à chaque boire.

« Voyons! Tu vois bien que c’est ses dents! Elle mange ses mains! »
Oui, effectivement depuis ses 1 mois de vie, elle fait des dents! Je n’y avait pas pensé, mon Dieu que je suis tarte! C’est pour ça qu’elle hurle sa vie trois fois par jour, pendant deux à quatre heures de temps et qu’elle chie de l’eau. Le résultat de mon régime n’est qu’un produit FANTASTIQUE de mon imagination.

 

Pourtant je le dis haut et fort que tu pleures toujours!

 

Mais, ce n’est pas grave, on passe à un autre sujet… Pourquoi les conversations négatives post-partum sont toujours évitées? Ça devrait être LE sujet principal quand on a un nouveau bébé! Les simples questions « comment ça va? », « comment tu vis ça? » et insérez ici une ÉCOUTE SANS JUGEMENT.

Mais je suis forte Édith. Je veux être forte pour toi et pour toute ma famille. J’ai recommencé mon régime d’éviction des produits laitiers le 1 août 2017 et j’ai aussi recommencé à compter les jours. Les crises ont commencé à s’espacer et tu recommences à sourire de nouveau. Tu as maintenant quatre mois, tu te tournes du ventre au dos et du dos au ventre, tu ris aux éclats, tu agrippes tes jouets et MON DIEU que tu fais des beaux cacas! Je suis fière d’avoir écouté mon cœur de maman.

 

On en a braillé une « shot » ensemble ma fille. J’espère que tu me pardonneras ces moments plus difficiles. Je t’aime Édith.

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous à l'infolettre!

Soyez les premiers informés des nouveautés, des promotions exclusives et bien plus!

Nous avons bien reçu votre demande. Veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien dans le courriel que nous venons de vous envoyer!

%d blogueurs aiment cette page :