Aujourd’hui, je me réveille et j’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche… J’ai oublié mon diclectin du couché: BRAVO ma grande! Un beau mélange de faim extrême et de nausées intenses. Bref, je me lève, je m’habille et je mange ma toast au beurre d’arachide. Il est 8h30, les enfants sont toujours en pyjama et je dois partir pour la garderie…

 

« Raphaëlle, Sophie, allez vous habiller! »

 

Une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, cinq fois. Je suis peut-être un peu trop tolérante? Je rampe jusqu’à la chambre des filles parce que je suis incapable de restée debout avec les vertiges, maux de cœur et sueurs froides ( mon dieu, une chance que personne me voit ! ) pour choisir les vêtements des filles. Bon, GO! On s’habille s’il vous plaît!

 

Du jour au lendemain, mes filles ont décidé de changer de personnalité. Je ne sais toujours pas si c’est l’alignement des planètes, un pacte avec le diable, un bouton que j’ai ENFONCé sans le savoir ou une ennemie jurée qui fait de la magie noire, mais je ne reconnais plus mes princesses!

 

Raphaëlle, 3 ans et demi, ne fait que dire NON à toutes les suggestions possibles et inimaginables suggérées, n’écoute plus AUCUNE consigne et pousse sa sœur gratuitement. Pendant ce temps, Sophie, 2 ans et demi, s’habille SEULE. En fait, elle hurle, pleure et se fâche, car elle est incapable de mettre ses bas.

 

« As-tu besoin d’aide Sophie? »

« NON!!!!!!!!!!!!!!!!!! » *Inclure des pleures d’une amputation à froid.

 

8h40, je suis allongée dans la chambre des filles par terre pour avoir un peu de fraîcheur, pendant que Anne, 9 mois mange des restants de céréales oubliées sur le plancher… Je me botte les fesses, j’habille les filles et 8h50, on est parties!!!

Les dents serrées pour ne pas vomir dans le corridor de la garderie, toute mon énergie concentrée pour ne pas perdre connaissance et avec la vitesse de l’éclair, on « dumpe » les enfants à la garderie. « Dumper » n’est pas un mot exagéré dans cette situation.

 

Ce matin, je suis vraiment une mère indigne, je m’en veux, je me sens comme la pire des pires!

 

Mes enfants, je les adore! Elles sont les plus belles, les plus intelligentes, les plus merveilleuses, les plus PARFAITES, car ce sont MES enfants. Alors, il est où le problème? C’est si facile de nous blâmer, car c’est ÉVIDEMMENT de notre faute si nos enfants agissent comme des « TC ». Ton enfant lance sa fourchette par terre au resto, c’est évident que tu ne lui as jamais appris les bonnes manières, sinon il ne le ferait pas! #Sarcasme

 

Tous les enfants sont des enfants. Malgré tes multiples efforts à lui répéter de ne pas taper sur sa sœur, il le fera pareil! NON, ce n’est pas de ta faute.

Aujourd’hui, je vous encourage dans votre passage du « terrible two », et du « fucking four » à continuer à vous faire confiance. Ma phrase pour me remonter le moral « y’a des choses pires que ca dans la vie! ». Trouvez votre petite phrase magique qui vous aidera à passer au travers de votre journée. Vous êtes présent pour votre enfant, vous avez tous les deux la santé, c’est tout ce qui compte 😉

Aussi, n’hésitez pas à vous extérioriser! Il faut en parler. Dites à votre amie ou à votre conjoint qu’aujourd’hui, votre enfant vous tape sur les nerfs: ÇA FAIT DU BIEN!! Bref, prenez un bon bain chaud quand ils seront couchés avec un bon verre de vin et votre tablette à la main ( si vous aimez les risques comme moi ) et lisez sur le sujet! Les internets grouillent d’astuces pour vous aider à apprivoiser le nouveau comportement de votre enfant, à commencer par ici.

Sur ce, je vous lève mon verre de lait!

 

ON VA PASSER AU TRAVERS!

 

 

La crise de 2 ans de Naitre et grandir.

Petits conseils de Nanny Secours.

Conseils de ÉDUCatout.

Pratico-pratiques.

 

 

 

Inscrivez-vous à l'infolettre!

Soyez les premiers informés des nouveautés, des promotions exclusives et bien plus!

Nous avons bien reçu votre demande. Veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien dans le courriel que nous venons de vous envoyer!